La Commission scolaire Marie-Victorin accueille 1500 nouveaux élèves

La Commission scolaire Marie-Victorin accueille 1500 nouveaux élèves
(Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

Plus de 42 500 élèves se retrouveront sur les bancs d’école de la Commission scolaire Marie-Victorin (CSMV) dès le 30 août. Il s’agit d’une augmentation de 1500 élèves par rapport à l’an dernier.

Cette croissance demeure un défi pour la CSMV, qui a entrepris certaines actions pour le relever, que ce soit la construction en cours ou à venir de cinq écoles et l’ajout de 74 unités modulaires temporaires. De plus, six établissements connaîtront un agrandissement.

Acquérir de nouveaux talents et fidéliser les employés de la CSMV pour faire face à la pénurie de main-d’œuvre, l’intégration de l’élève immigrant et de sa famille ainsi que l’organisation du transfert de savoir et de compétence en contexte de plein emploi sont aussi menés de front.

«Toutes ces actions sont menées de façon à favoriser le développement d’une école inclusive et bienveillante qui offre un milieu de vie adapté aux besoins d’apprentissage de ses élèves, dans une école qui leur ressemble, affirme la président de la CSMV Carole Lavallée.

«À travers tout ce qu’elle entreprend, l’objectif ultime de la CSMV demeure le même: voir chacun de ses élèves développer son plein potentiel», ajoute-t-elle.

Les centres de formation professionnelle continuent d’accueillir des élèves dans tous les secteurs pour combler les besoins de main-d’oeuvre actuels.

Du côté de l’éducation des adultes, une augmentation de la clientèle en francisation est observée, autant à temps plein qu’à temps partiel.

Par ailleurs, une offre de formation pour les entreprises est déjà disponible et sera bonifiée tout au long de l’année selon l’évolution de leurs besoins.

Une nouvelle collaboration avec DEL

L’un des quatre centres d’expertise industrielle du Québec sera établi dans des locaux du Centre de formation professionnelle Pierre-Dupuy.

Piloté par DEL, ce centre aura pour vocation d’inspirer les manufacturiers de la région qui voudront entamer une transformation numérique de leur entreprise. Notamment par le biais de vitrines et d’ateliers technologiques, les entreprises pourront imaginer l’usine de l’avenir.

La localisation du CEI à même la CSMV, dans les locaux de l’école secondaire Gérard-Filion, permettra un rapprochement entre le marché de l’emploi et la main-d’oeuvre de demain.

(Source: Commission scolaire Marie-Victorin)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des