La mairesse de Longueuil présente son projet de tramway

Photo de Philippe Lanoix-Meunier
Par Philippe Lanoix-Meunier
La mairesse de Longueuil présente son projet de tramway
La mairesse de Longueuil Sylvie Parent (Photo : Jean Laramée - Le Courrier du Sud)

La mairesse de Longueuil Sylvie Parent a annoncé aujourd’hui que la Ville mettra prochainement en branle un bureau de projet sur la construction de tramway reliant la municipalité à celle de La Prairie, passant principalement par le boul. Taschereau. Traversant la Rive-Sud d’est en ouest, le projet promet de révolutionner les transports dans la région. Cette annonce semble toutefois sonner le glas du prolongement de la ligne jaune promis depuis des années.

À LIRE AUSSI: L’histoire des tramways sur la Rive-Sud

C’est devant plusieurs représentants du monde politique, des affaires et des médias que la mairesse de Longueuil Sylvie Parent a annoncé le 27 février la mise en place d’un projet d’étude concernant la construction d’un tramway reliant la Rive-Sud d’est en ouest.

À terme, le projet s’étendra vers La Prairie dans l’ouest et vers Boucherville dans l’est.

La première phase du tramway sera dédiée au développement de la section entre le métro de Longueuil et la station Panama du Réseau express métropolitain (REM). Des arrêts sont notamment prévus au cégep Édouard-Montpetit, au terminus Longueuil et à l’hôpital Charles-LeMoyne.

On ignore cependant quand ce projet verra le jour, ni combien il coûtera aux contribuables. La mairesse n’a également pas dévoilé les estimations de l’achalandage de ce futur tramway.

Taschereau transformé

Le futur tramway passera en majeure partie sur le boul. Taschereau, qui doit faire l’objet d’une vaste revitalisation tel qu’annoncé dans le plan de développement Vision transport en commun 2025 présenté par l’ensemble des maires de l’agglomération de Longueuil en août 2018.

À ce projet de mobilité s’ajoute un ambitieux plan de redéveloppement urbain du boulevard. Le projet s’inscrit d’ailleurs dans la volonté des villes de Longueuil et de Brossard de revitaliser cette importante artère commerciale.

«Imaginez l’axe Taschereau comme un véritable milieu de vie, a mentionnée Mme Parent lors de son allocution à la Chambre de commerce et d’industrie et de la Rive-Sud (CCIRS). Entre le pôle Roland-Therrien et la station Panama, un réseau de transport collectif efficace et durable, de la verdure, de l’espace pour vivre, s’instruire, se cultiver et mener des affaires. Imaginez-vous attablé à un café, puis circulant à vélo vers votre bureau, situé à quelques mètres de chez vous.»

Selon la mairesse, le secteur compte un potentiel de développement de 19 millions pi2 d’espaces résidentiels, équivalent à environ 30 000 nouvelles unités; de plus de 25 millions de pi2 de terrains de redéveloppement; et de 7 millions de pi2 d’espaces commerciaux, institutionnels et de bureaux.

À terme, cette revitalisation pourrait entrainer la création de 14 000 emplois.

Dernier arrêt pour la ligne jaune

Bien que la mairesse de Longueuil affirme que le projet de tramway ne signifie pas forcément la fin du métro, il semble toutefois sonner le glas du prolongement de la ligne jaune, réclamé depuis de nombreuses années.

Rappelons que les bureaux de projets du prolongement de la ligne jaune et du tramway sur le boul. Taschereau ont été fusionnés en novembre 2019. Le gouvernement de François Legault avait alors débloqué la somme de 60 M$ afin d’étudier conjointement les deux projets.

C’est le Réseau de transport de Longueuil (RTL) qui est responsable de ce bureau de projet, qui complètera les études requises afin d’identifier la solution optimale de transport collectif à adopter dans l’axe du boul. Taschereau et dans celui de la ligne jaune.

«Le développement du lien est-ouest dans l’agglomération de Longueuil est identifié depuis de nombreuses années comme un incontournable, a souligné le président du conseil d’administration du RTL Jonathan Tabarah par voie de communiqué. L’annonce récente concernant la mise sur pied du bureau de projet s’inscrit justement dans la volonté d’identifier la solution optimale pour relier des axes importants du territoire et faciliter les déplacements et les correspondances vers d’autres modes de transport.»

«Une opportunité unique» de corriger les erreurs du passé

Les élus des différents paliers de gouvernement ont unanimement salué le projet de tramway.

«L’idée de voir un tramway être implanté dans l’axe du prolongement de la ligne jaune et sur le boul. Taschereau était mon engagement premier lors des dernières élections, a mentionné la députée de Marie-Victorin Catherine Fournier. Réclamée par de nombreux citoyens, je ne peux qu’applaudir la vision présentée par la mairesse de Longueuil.»

De son côté, le chef de l’opposition de Longueuil Xavier Léger demande à la mairesse la mise sur pied d’une consultation régionale sur le réaménagement du boul. Taschereau. Il estime qu’il s’agit d’une opportunité unique de revoir les aménagements urbains dans les secteurs ciblés.

«C’est l’opportunité rêvée de corriger les erreurs d’aménagement sur l’un des boulevards les plus mal aimés du Québec, a indiqué M. Léger par voie de communiqué. Pour devenir un véritable projet de société mobilisateur pour la Rive-Sud, on ne peut se limiter à la vision d’une seule personne; il faut inclure tous les acteurs concernés de la société civile et susciter une large adhésion. Des consultations doivent se tenir en amont du projet, avec les citoyens et les commerçants, pour développer une vision commune des aménagements dans les trois municipalités.»

«Tout en dotant la population d’un réel mode structurant de transport collectif, Léeo a la capacité de générer des opportunités d’affaires par la revitalisation du territoire, a affirmé de son côté la directrice générale de Développement économique de l’agglomération de Longueuil (DEL) Julie Éthier. Ce projet a non seulement l’ambition d’unir la Rive-Sud, mais aussi de fortifier son économie.»

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des