Actualités

La réfection de l’avenue Maupassant va de l’avant

le mercredi 25 janvier 2023
Modifié à
Par Ali Dostie

adostie@gravitemedia.com

(Photo: Le Courrier du Sud - Archives)

Les élus de Brossard ont adopté le 17 janvier une modification au règlement ordonnant les travaux de réfection d’aqueduc et d’égouts de l’avenue Maupassant afin de donner le feu vert à la deuxième mouture de ce chantier. Le projet coûtera un peu plus de 7 029 000$, selon le montant prévu au Programme triennal d’immobilisations pour 2023.

Les travaux de mise à niveau des infrastructures municipales de l’avenue Maupassant, entre le boulevard Milan et l'avenue Malo, incluent le remplacement du réseau d’aqueduc, de l’égout sanitaire et des réparations ponctuelles de l’égout pluvial existant.

Un nouveau réseau d’éclairage sera mis en place et des travaux d’aménagement paysager et l’ajout de mobilier urbain sont prévus.

Des félicitations

Représentant des résidents de la rue Maupassant, Yves Barré avait de bons mots pour l’administration municipale.
«Nous avons eu des bonnes nouvelles, nous sommes agréablement surpris, il reste quelques détails à peaufiner mais de façon générale, les résidents sont satisfaits», a-t-il commenté.

Il a aussi affirmé avoir apprécié les quelques rencontres tenues avec les citoyens.

«Ça nous fait chaud au cœur d’entendre vos compliments», a répondu la mairesse Doreen Assaad.

Le conseiller municipal Daniel Lucier a assuré que les élus ont pu compter sur la «collaboration complète» de l’administration.

Rappelons que la réfection de l’avenue Maupassant avait créé beaucoup de remous.

En juillet 2021, la Ville de Brossard avait mis un frein au projet de réfection, alors qu’une pétition s’opposait à de nombreux éléments considérés comme des irritants selon les résidents.

Ces derniers déploraient l’ajout de deux trottoirs, aménagés au détriment des allées de stationnement existantes et d’un empiétement sur le devant de leurs terrains.

Dans la nouvelle mouture dévoilée en novembre dernier, pas de trottoir. 

Coûts

L’estimation des coûts pour les travaux en 2023 «est plus élevée que l’estimation qui avait été faite pour la réalisation des travaux en 2021, dû à l’indexation des prix et à l’inflation», indique la Ville. 

«Puisque la dépense révisée est de 6 798 000$, alors que la dépense décrétée par règlement est de 5 602 000$, la dépense supplémentaire de 1 196 000$ sera financée par l’affectation du surplus affecté – projets d’investissement», détaille-t-elle.

Dernières nouvelles