Les 4 Chevaliers amassent 12 000$ avec l’aide de Russell Martin

Les 4 Chevaliers amassent 12 000$ avec l’aide de Russell Martin
Russell Martin était de passage à Longueuil le 3 janvier pour affronter les 4 Chevaliers.

Les 4 Chevaliers ont ajouté une victoire de 10 à 2 à leur fiche en remportant leur match contre l’équipe du receveur étoile des Blues Jays de Toronto, Russell Martin, au centre multisports de Longueuil, samedi dernier.

«C’était vraiment magique! Tout le monde a ri et a apprécié le spectacle, mais la plupart des gens m’ont parlé de la proximité qu’ils ont pu avoir autant avec les joueurs comme Russell et Éric Gagné, ainsi qu’avec Georges St-Pierre et Rachid Badouri», raconte l’instigateur et l’un des organisateurs de l’évènement, Renaud Lefort, qui a ramené les 4 Chevaliers en 2013 après 10 années d’absence de leurs ancêtres, les Chevaliers O’Keefe.

Le maire de Montréal, Denis Coderre, et la mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire, se sont même prêté au jeu le temps d’un lancer.

«M. Coderre a frappé avec un marteau avant le match, une des spécialités des 4 Chevaliers, et Mme St-Hilaire a réalisé le lancer protocolaire», ajoute Renaud Lefort.

De plus, plusieurs jeunes joueurs ont pu pratiquer aux côtés de Russell Martin et appliquer quelques-uns de ces conseils.

12 équipes choisies

Avec cet évènement, les 4 Chevaliers ont amassé 12 000$ qui seront remis à des associations mineures de baseball et de softball du Québec.

Les équipes seront invitées, via le site internet des 4 Chevaliers, à expliquer quels sont leurs besoins en termes d’équipements et pourquoi leur équipe devrait être choisie.

«Nous allons choisir 6 équipes de baseball et 6 équipes de softball. Elles recevront chacune de l’équipement d’une valeur de 1000$», indique Renaud Lefort.

Depuis la renaissance des 4 Chevaliers, il y a deux ans, le groupe a récolté plus de 117 000$.

Une revanche

Le joueur des Blues Jays Russell Martin n’a pas dit son dernier mot et vu la grande participation des amateurs de baseball, aimerait bien organiser un match revanche pour retrouver son honneur.

«Russell n’a fait qu’un coup sûr et il a été piqué dans son orgueil. C’est lui-même qui m’a parlé d’un match revanche», conclut Renaud Lefort.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des