Lettre ouverte – Parc linéaire

Lettre ouverte – Parc linéaire
(Photo : Gracieuseté)

J’ai lu avec grand intérêt l’article du Courrier du Sud sur la pratique du vélo d’hiver, dans son édition du 11 février.

À LIRE AUSSI: Réponse de la Ville

J’ai un commentaire à soumettre, en espérant qu’il se rende aux autorités municipales.

J’approuve sans réserve la pratique du vélo et de la marche à pied, mais je m’explique mal la raison pour laquelle des bornes de ciment ont été installées récemment aux extrémités des tronçons du parc linéaire traversés par des rues entre le chemin de Chambly et la rue Joliette, bornes qui empêchent la libre circulation des chenillettes de déneigement.

Le parc linéaire est très achalandé, hiver comme été, et les piétons et les cyclistes de tous âges y circulent en toute sécurité.

Obliger les cyclistes à circuler dans les rues enneigées, c’est les exposer au danger de la route et c’est aller à contre-courant des incitatifs pour une ville plus verte.

Serge Thibault

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des