Longueuil poursuit sa lutte contre l’agrile du frêne

Photo de Philippe Lanoix-Meunier
Par Philippe Lanoix-Meunier
Longueuil poursuit sa lutte contre l’agrile du frêne
(Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

La Ville de Longueuil a annoncé vendredi que la propagation fulgurante de l’agrile du frêne l’oblige à poursuivre jusqu’au printemps 2020 la coupe des arbres sur son territoire.

Afin de compenser pour ces coupes, un montant de 11,1 M$ a été inscrit au Programme triennal d’immobilisations pour les trois prochaines années afin de procéder au réaménagement des boisés urbains, à la plantation d’arbres et de végétaux et à la poursuite de l’inventaire arboricole longueuillois.

Pour suivre les opérations sur le terrain, la Ville a mis à la disposition des citoyens deux cartes interactives qui permettent de voir l’évolution des différentes activités liées aux travaux d’abattage, à l’essouchement, ainsi qu’aux actions de plantations. Ces cartes sont disponibles sur le site Web de la municipalité.

Pour assurer la résilience et la diversité de la canopée et pour pallier les coupes d’arbres atteints par l’agrile, la Ville a multiplié ses actions de verdissement en 2019. Ce sont 1150 arbres qui ont été offerts aux citoyens lors de la Journée verte et plus de 1300 arbres qui ont été plantés, ou le seront au cours des prochaines semaines. Une plantation de 2600 végétaux a été organisée, spécifiquement dans le secteur Collectivité nouvelle, fortement touché par l’agrile. Plus de 1100 arbres seront ou ont été plantés dans les emprises de rues et espaces verts de la Ville. Finalement, Longueuil a fait don de 250 arbres aux citoyens qui en ont fait la demande.

Au terme de la vaste opération d’abattage qui devrait prendre fin au cours de la prochaine année, plus de 19 000 arbres auront dû être coupés.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des