Parc Michel-Chartrand : près de 2000 réservations pour la pente à glisser

Photo de Ali Dostie
Par Ali Dostie
Parc Michel-Chartrand : près de 2000 réservations pour la pente à glisser
Un maximum de 100 personnes à la fois est autorisé sur la pente à glisser du parc Michel-Chartrand. (Photo : Le Courrier du Sud - Archives)

Près de 2000 personnes ont réservé une plage horaire pour dévaler la butte à glisser du parc Michel-Chartrand durant le temps des Fêtes.

Entre le 20 décembre et le 5 janvier, les réservations étaient obligatoires, sauf entre le 24 et le 30 décembre, puisque la pente était fermée en raison des conditions météo.

Ce système de réservation (via l’application Fliip ou Longueuil.flipapp.com) a été mis en place afin d’assurer le respect des mesures de distanciation physique et permettre à un maximum de Longueuillois de profiter des installations, toujours très courues. Il est appliqué les fins de semaines.

Un maximum de 100 personnes à la fois est autorisé sur la pente. La réservation prévoit une plage de 1h45.

Durant le temps des Fêtes, une surveillance était assurée dans les grands parcs de la ville, tant sur le lieu des activités que dans les sentiers, pour rappeler les mesures sanitaires et veiller au respect du nombre de participants permis.

«En général, les employés de la Ville ont souligné la bonne collaboration des citoyens à cet égard», indique la Ville.

Lors des dernières journées des vacances, suivant l’importante précipitation de neige, le parc était très achalandé.

Normalement, il sera nécessaire aussi de réserver une plage horaire pour patiner sur l’anneau de glace. Celui-ci n’est toutefois pas praticable en raison de la température.

Du côté du parc de la Cité, il n’y a pas de système de réservation en place pour glisser sur la pente, «moins achalandée que celle du parc Michel-Chartrand habituellement, justifie la Ville. Toutefois, de l’affichage rappelant les consignes était bien visible (maximum de 50 personnes à la fois, rotation aux deux heures, mesures de distanciation à respecter).»

Lors de la visite du journal le 3 janvier, les enfants étaient pourtant très nombreux à s’être déplacés avec leurs luges et traîneaux.

Des arénas populaires

Entre le 19 décembre et le 5 janvier, 94% des plages horaires pour le patinage libre sur les patinoires intérieures ont été occupées. Environ 6000 patineurs ont fréquenté les arénas de la ville durant cette période.

Des citoyens ont rapporté au journal qu’il était d’ailleurs difficile de réserver des plages horaires, qui se comblaient très rapidement. Un enjeu dont l’administration municipale se dit au courant.

«La Ville est consciente que cette nouvelle façon de faire est plus contraignante que par le passé et peut occasionner des désagréments», signifie-t-elle.

Elle entend continuer à faire la promotion de la plateforme de réservation, afin qu’elle soit davantage connue au sein de la population.

Il s’agit du même système de réservation qu’utilise la Ville depuis juin pour les activités de patinage libre intérieur et extérieur, ainsi que pour la baignade libre.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires