RTL: 1,7 M$ générés par les élèves des commissions scolaire du territoire

RTL: 1,7 M$ générés par les élèves des commissions scolaire du territoire

Les ententes du RTL avec les commissions scolaire Marie-Victorin et Riverside génèrent des revenus dépassant les 1,7 M$.

Crédit photo : Archives - Le Courrier du Sud

En 2018-2019, le Réseau de transport de Longueuil (RTL) générera un revenu minimal de 1,7 M$ grâce aux ententes signé avec la Commission scolaire Marie-Victorin (CSMV) et la Commission scolaire Riverside (CSR). Il s’agit d’une croissance de plus de 70 000$ par rapport à l’année scolaire 2017-2018.

Ces ententes permettent à certains élèves d’utiliser les autobus du RTL, soit en utilisant les services réguliers ou les lignes scolaires intégrées qui sont ajoutées à certaines heures afin d’éviter que les étudiants surchargent le réseau.

L’entente avec la CSMV inclut également l’émission d’un titre donnant un accès réduit aux heures d’école, soit du lundi au vendredi de 6h30 à 18h30. Le CSMV versera 70% du tarif régulier au RTL pour chaque élève qu’il accepte d’intégrer à son réseau régulier. De plus, le RTL permettra aux parents qui le souhaitent d’acheter des cartes scolaires à accès limités pour la période du 29 août 2018 au 30 juin 2019.

«Les ententes de partenariat avec les commissions scolaires sont construites pour au minimum s’autofinancer», peut-on lire dans les documents explicatifs.

Les revenus garantis de l’entente avec la CSMV s’élèvent à 1,2 M$ en ce qui concerne les 3039 élèves qui vont être transportés par le RTL. À ce montant, il faut ajouter les revenus perçus par la vente de cartes OPUS lors de la tournée des écoles, ceux liés aux 234 élèves recevant une allocation de la CSMV et les laissez-passer spéciaux pour permettre d’avoir accès en tout temps au réseau.

En ce qui concerne l’entente avec Riverside, le RTL évalue à 503 000$ les revenus tarifaires générés par les 1249 élèves de l’entente, en supposant que 70% des élèves admissibles utilisent le réseau et achètent le laissez-passer mensuel réduit.

Les dépenses sont déjà considérées dans les budgets 2018 et 2019, faisant partie des coûts d’opération.

Poster un Commentaire

avatar