Actualités
COVID-19

Une dose de rappel pour les 70 ans et plus

mardi le 09 novembre 2021
Modifié à 18 h 06 min le 09 novembre 2021
Par Ali Dostie

Le ministre de la Santé et des Services sociaux Christian Dubé (Photo: Facebook)

Suivant une recommandation du Comité sur l’immunisation du Québec, le gouvernement provincial invite les personnes de 70 ans et plus – sans les obliger – à recevoir une troisième dose de vaccin.

«La recommandation se base sur fait que la protection vaccinale tend à diminuer légèrement chez les 80 ans et plus, a expliqué le ministre de la Santé et des Services sociaux Christian Dubé. La dose de rappel n’est pas nécessaire chez les moins de 70 ans.»

Les personnes qui souhaitent recevoir cette dose doivent respecter un intervalle de six mois entre ce nouveau vaccin et leur deuxième dose.

Les gens de 80 ans et plus pourront prendre rendez-vous sur le site ClicSanté dès le 16 novembre. Le 18 novembre, ce sera aura tour des 75 ans et plus, puis le 23 novembre, aux 70 ans et plus. 

«Mais ça ne veut pas dire qu'après six mois et un jour, il y a zéro protection», a assuré le Directeur national de la santé publique Horacio Arruda. 

Si la diminution de la protection vaccinale se voit surtout chez les 80 ans, c'est par mesure de prudence que Québec inclut les 70-79 ans dans cette opération.

Les experts recommandent également que les personnes ayant reçu deux doses du vaccin AstraZeneca reçoivent une dose de rappel avec un vaccin ARN (soit Pfizer ou Moderna). La prise de rendez-vous pour ces personnes s’effectuera dès le 25 novembre.

Le ministre Dubé a dit vouloir rassurer la population «Ce n’est pas parce qu’il y a de l’inquiétude à l’égard du vaccin AstraZeneca, c’est pour s’assurer qu’il y ait une protection plus longue.»

Ceux qui ont reçu une dose d’AstraZeneca et une dose de vaccin ARN Messager ne sont pas visés par la recommandation.

L’administration d’une troisième dose chez les résidents de CHSLD et résidences privées pour aînés (RPA) est déjà en cours. M. Dubé affirmer avoir espoir que cette opération dans les RP sera complété d’ici la fin novembre. 

Le ministre de la Santé a soutenu que cette recommandation sur la dose de rappel ne repoussera pas la vaccination des enfants de 5 à 11 ans, pour laquelle l’homologation de Santé Canada est toujours attendue. 


 

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous