Actualités

Bruit et trafic de l’aéroport de Saint-Hubert: une pétition est déposée à la Chambre des communes

mardi le 07 janvier 2020
Modifié à 16 h 12 min le 07 janvier 2020
Par

Une pétition lancée sur le site de la Chambre des communes demande au ministère des Transports et aux autres ministères concernés de soutenir les citoyens qui «subissent les impacts des activités aéroportuaires de Saint-Hubert depuis trop longtemps déjà». Résidente de Saint-Bruno-de-Montarville, Sonia Simard est l’instigatrice de cette pétition, parrainée par le député fédéral de Montarville Stéphane Bergeron. Les signataires – des résidents de l’agglomération de Longueuil et des villes avoisinantes – demandent que le gouvernement limite le trafic aérien au-dessus des quartiers résidentiels. Ils souhaitent également que l’aéroport «réglemente toutes ses activités afin d’assurer la santé et la sécurité publiques (couvre-feu, horaire, fréquence, altitude des vols, mesures d’atténuation du bruit)». Les citoyens espèrent que des études d’impact et des audiences publiques soient tenues «pour tout changement susceptible d’avoir un impact sur la qualité de vie, la santé et la sécurité des citoyens». À leurs yeux, un comité indépendant et imputable devrait également être créé pour gérer ce qu’ils considèrent comme des nuisances entourant les activités de l’aéroport. À cette liste de demandes s’ajoute celle que l’aéroport soit de compétence d’agglomération. La pétition évoque la fréquence élevée des vols, tant des avions des écoles de pilotage que des hélicoptères et des gros porteurs, qui nuit à la qualité de vie des citoyens. «Le bruit excessif généré par les avions représente des atteintes sérieuses à la santé humaine», fait-on valoir. On déplore également l’«absence de collaboration de la part de l’aéroport et de la Ville de Longueuil». Au-dessus du Mont Saint-Bruno En plus des inquiétudes à l’égard du trafic aérien au-dessus des quartiers densément peuplés, l’instigatrice de la pétition affirme que les aéronefs de écoles de pilotage se font très bien entendre dans le parc national du Mont-Saint-Bruno, tout particulièrement dans le secteur des tourbières. Elle relève l’ironie de la situation, alors que le règlement de la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) interdit les aboiements de chien. En effet, il stipule que «le chien qui aboie, qui hurle ou qui nuit au bien-être, à la quiétude et à la sécurité des autres visiteurs n'est pas toléré». «Par contre, la Sépaq n’a aucun recours contre le bruit des avions, car c’est de compétence fédérale. Si l’aboiement d’un chien est dérangeant, imaginez les petits avions en continu, de jour comme de nuit!» Sonia Simard invite les citoyens de toutes les villes concernées par cet enjeu à signer cette pétition. Elle sera en vigueur jusqu’au 29 mars sur le site de la Chambre des communes. En date du 7 janvier, elle comptait 158 signataires. «Un représentant-citoyen la déposera auprès de son conseil municipal afin que ce dernier vote une résolution, explique Mme Simard. Le maire de Saint-Bruno ainsi que certains conseillers feront passer une résolution en janvier.» Une deuxième pétition Sonia Simard n’en est pas à ses premières démarches dénonçant le trafic aérien. En octobre, elle avait lancé une pétition adressée au maire de Saint-Bruno-de-Montarville et déposée à l’agglomération de Longueuil demandant une «gestion intelligente du trafic aérien». La pétition avait récolté 354 signatures. Des citoyens d’autres villes s’étaient à ce moment montrés concernés, ce qui a poussé Mme Simard à initier la deuxième pétition. Rappelons également que le Comité anti-pollution des avions des Longueuil (CAPA-L) a déposé en août une requête à la Cour supérieure du Québec afin d’interdire les vols de nuits à l’aéroport de Saint-Hubert. En novembre, Développement Aéroport Saint-Hubert de Longueuil (DASH-L) affirmait «ne ménager aucun effort pour atténuer les impacts du bruit des aéronefs qui utilisent l’aéroport». DASH-L a annoncé son intention de soumettre à Transports Canada deux mesures pour réduire les nuisances sonores. Il s’agit d’une procédure d’atténuation du bruit au départ, puis l’implantation des arrivées en descente continue. (A.D.) La pétition: https://petitions.noscommunes.ca/fr/Petition/Details?Petition=e-2351

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous

Dernières nouvelles