Un des bâtisseurs de l’Hôpital Charles-LeMoyne emporté par la COVID-19

Geneviève Michaud
Un des bâtisseurs de l’Hôpital Charles-LeMoyne emporté par la COVID-19
Le Dr Jean-Marc Lepage (Photo : Gracieuseté)

L’Hôpital Charles-LeMoyne (HCLM) a perdu un de ses bâtisseurs, le Dr Jean-Marc Lepage, décédé le 28 octobre des suites de complications médicales, après avoir contracté la COVID-19. Il s’agit du deuxième médecin de la Montérégie emporté par le virus, après le Dr Huy Hao Dao, décédé en avril.

À l’emploi de l’hôpital de l’arr. de Greenfield Park depuis son ouverture en 1966, l’homme de 81 ans était un obstétricien reconnu pour son écoute et son contact humain.

En plus d’aider à mettre au monde des milliers d’enfants au cours de sa carrière, il a contribué à de nombreux développements à l’HCLM, dont l’affiliation universitaire et la mission académique de l’Hôpital, la construction du pavillon de psychiatrie et la mise sur pied de la Fondation.

Il s’est par ailleurs impliqué pendant de nombreuses années au Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens de l’HCLM ainsi qu’au Collège des médecins, dont il a entre autres été vice-président.

Le Dr Lepage avait cessé la pratique active de bureau et ne faisait plus d’accouchements depuis juin 2016. Il continuait cependant à offrir quelques heures par semaines au profit du programme Pour une maternité sans danger de la Direction de santé publique de la Montérégie. Depuis 2017, il agissait également à titre de membre désigné au sein du conseil d’administration du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Centre.

«Par son engagement exemplaire, le Dr Lepage a su faire sa marque au sein de la pratique médicale en Montérégie, indiquent dans un mot distribué à toute l’équipe du CISSS le président-directeur général Richard Deschamps et le président du conseil d’administration Pierre Boucher. Il s’agit d’un homme d’exception que nous sommes privilégiés d’avoir côtoyé.»

Les Drs Lepage et Ménard entourant le PDG du CISSS Richard Deschamps, lors du dévoilement de la plaque en leur honneur, en 2016 (Photo : Le Courrier du Sud – Archives)

«Il faut s’impliquer»

En novembre 2016, lors des célébrations de son 50e anniversaire, l’HCLM saluait la carrière du Dr Lepage et celle de son collègue Yvon Ménard, présents depuis les tout débuts de son histoire. Pour leur rendre hommage, une plaque de bronze honorifique a été installée dans le hall d’entrée de l’hôpital.

«Pour les générations suivantes, ces bâtisseurs représenteront un exemple de dévouement qui laissera son empreinte dans l’histoire de l’hôpital», déclarait alors Richard Deschamps.

«Je ne me suis jamais vraiment demandé pourquoi j’avais eu besoin de m’impliquer, mais je crois que c’est à cause de mon tempérament, avançait le Dr Lepage. L’aspect politique m’intéressait aussi beaucoup. Pour moi, c’était impensable de critiquer en étant assis à la maison; ça ne donne rien! Si on veut changer ou améliorer les choses, il faut s’impliquer.»

Dons à la Fondation

Outre son épouse, Jean-Marc Lepage laisse dans le deuil ses trois enfants et leurs conjoints; la mère de ses enfants; ses quatre petits-enfants; les deux enfants de son épouse et ses trois petits-enfants; ses frères et sœurs ainsi que plusieurs parents et amis.

En raison de la pandémie, les funérailles du Dr Lepage ont été reportées à une date ultérieure. En guise de sympathies, la famille invite à faire un don à la Fondation Hôpital Charles-LeMoyne.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires