Il y a 5 ans, la passerelle de Normandie s’effondrait

Par Rédaction
Il y a 5 ans, la passerelle de Normandie s’effondrait
(Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

Le soir du 10 février 2015, un camion roulant avec la benne relevée heurte la passerelle piétonne de Normandie surplombant la route 132, provoquant l’effondrement partiel de la structure.

C’est vers 20h que la benne du camion est entrée en contact avec la passerelle reliant le parc Marie-Victorin au Vieux-Longueuil. Personne n’a été blessé gravement dans l’incident. Si le conducteur du camion s’en est tiré avec un choc nerveux, une automobiliste a dû être traitée pour des blessures mineures après avoir percuté les débris de la passerelle.

(Photo: Archives – Le Courrier du Sud)

Devant l’ampleur des dégâts, les autorités n’ont d’autre choix que de démanteler la portion de la structure demeurée debout, par mesure préventive.

Entreprises poursuivies

Si aucune accusation criminelle n’est portée contre le conducteur fautif, la Ville de Longueuil entame en mai 2016 des poursuites contre les entreprises Environnement routier NRJ et Arguy, qu’elle tient responsable de la destruction de la passerelle, dont la valeur était évaluée à 1 050 000$. Au total, la Ville réclame 2 459 795$, soit le coût estimé pour réparer la structure ainsi que les sommes dépensées pour l’intervention d’urgence et les services professionnels.

Le 16 juillet 2018, les deux entreprises sont finalement condamnées à verser 1 435 668$ à la Ville, la compagnie Arguy ayant déjà versé à Longueuil la somme de 774 900$, soit la valeur résiduelle de la passerelle au moment de l’accident.

Nouvelle passerelle

(Photo: Archives – Le Courrier du Sud)

Dès les mois suivant l’accident, la Ville de Longueuil laisse entendre qu’elle ne compte pas simplement reconstruire la passerelle de Normandie, souhaitant profiter de l’occasion pour en faire une passerelle-belvédère reliant le centre-ville au fleuve. Un projet de plus de 12 M$.

(Photo: Archives – Le Courrier du Sud)

Largement critiquée dès sa conception par élus et citoyens, la nouvelle passerelle est inaugurée le 27 septembre 2018. La facture globale de l’infrastructure se chiffre à 14,6 M$.

À lire aussi:

Surveillez nos capsules historiques chaque jeudi et consultez-les toutes dans notre section Capsules historiques !

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des